Détecteur de fumée : une nécessité !

Protégez votre famille : équipez votre maison d'un détecteur de fumée !

 

Les incendies domestiques tuent chaque année plusieurs centaines de personnes en France. Afin de réduire ce nombre, des détecteurs de fumée doivent être installés dans tous les logements d'ici le 8 mars 2015.

Dans la majorité des cas, c'est la fumée et non les flammes qui sont la cause du décès. Permettre aux particuliers d'être alertés en temps utile et d'échapper à l'intoxication de la fumée, c'est réduire très efficacement le nombre de victime. C'est le rôle des détecteurs de fumée à installer chez vous.

Quand on sait qu'en France, un incendie se déclenche en moyenne toutes les deux minutes, on mesure pleinement la nécessité pour les particuliers de se protéger contre ce fléau.

Un arrêté publié au Journal officiel du jeudi 14 mars 2013 précise les exigences auxquelles doivent répondre les détecteurs de fumée normalisés installés dans chaque logement, les conditions de leur installation, de leur entretien et de leur fonctionnement.

Installé de préférence dans la circulation ou le dégagement desservant les chambres, le détecteur est fixé en partie supérieure, à proximité du point le plus haut et à distance des autres parois ainsi que des sources de vapeur.

Le détecteur de fumée doit :

  • comporter un indicateur de mise sous tension,
  • être alimenté par piles, batteries incorporées ou sur secteur,
  • présenter un signal visuel, mécanique ou sonore, indépendant d’une source d’alimentation, indiquant l’absence de batteries ou piles,
  • émettre un signal d’alarme d’un niveau sonore d’au moins 85 dB(A) à3 mètres,
  • émettre un signal de défaut sonore, différent de la tonalité de l’alarme, signalant la perte de capacité d’alimentation du détecteur.